Les Pirates de Liège suspendent leur soutien à Vert Ardent

Après des mois d’investissement sans relâche de la part des Pirates de Liège au sein de Vert Ardent, ceux-ci prennent à regret la décision de suspendre leur soutien à ce mouvement. Ils avaient décidé dès juin 2017 de le soutenir1 pour y défendre leurs valeurs avec leurs convictions et leurs moyens, mais constatent qu’il n’est désormais plus possible de poursuivre l’aventure sans trahir ces valeurs.

L’intégrité, l’esprit critique, la confiance, ainsi que la transparence, la démocratie (horizontalité, participation égale de chacun·e, droit d’initiative) sont certaines des valeurs pirates2, qui ont été fortement secouées au sein de Vert Ardent, alors qu’elles y étaient les bienvenues… en théorie.

Parmi les manquements constatés ces derniers mois par les Pirates :

  • Des cercles fonctionnant en vase clos, empêchant les citoyen·ne·s de disposer d’une fenêtre pour voir ce que Vert Ardent produit, mais empêchant également les autres membres de faire de même, alors que la règle validée en AG est la transparence ;
  • Des réunions de cercles qui ne sont annoncées nulle part si ce n’est via des canaux internes et fermés, empêchant de facto le citoyen curieux de franchir la porte d’une réunion dont il ne connaitra jamais l’existence ;
  • Un élargissement des membres limités aux proches des membres déjà présents, sans plan pour toucher des catégories qui ne sont pas déjà des sympathisants d’Ecolo ;
  • L’attitude déplacée de certains membres d’Ecolo lors de l’AG du 4 mars visant à désigner les têtes de liste, durant laquelle ces membres se sont donnés en spectacle pour se vendre lors d’une élection censée être sans candidats ;
  • L’insistance de certains membres d’Ecolo à ajouter dans ces têtes de liste une personne qui n’avait jamais contribué à Vert Ardent, et qui n’en connaissait même pas le fonctionnement interne, pour de simples raisons électoralistes – alors que des citoyens très actifs dans le mouvement en sont écartés sans arguments ;
  • L’insistance, voire l’agressivité dans les commentaires de membres d’Ecolo dans leurs nombreux rappels qu’ « Ecolo est à la base du mouvement », « Ecolo finance », « Ecolo prend des risques » et ce sans jamais reconnaître le risque pris par chaque citoyen qui décide de s’engager politiquement.

Le ras-le-bol est tel que plusieurs Pirates ont d’ores et déjà pris la décision, à titre individuel, de claquer la porte de Vert Ardent.

Dans ces conditions, il est devenu indispensable que les Pirates de Liège reconsidèrent le soutien offert à Vert Ardent. Ils décident donc :

  • de suspendre leur soutien à Vert Ardent jusqu’à nouvel ordre ;
  • de publier une liste de conditions à remplir par Vert Ardent. Cette liste est volontairement publique afin que les problèmes ne soient plus évités et qu’un électrochoc se produise en interne ;
  • les membres du Parti Pirate qui n’ont pas déjà quitté Vert Ardent sont invités à ne plus y contribuer tant que ces conditions sont ignorées (volontairement ou par négligence) et nous demandons à Vert Ardent de ne plus nous associer dans ses communications.

Vert Ardent est un projet prometteur, qui a le potentiel de faire changer la politique liégeoise actuelle. Cependant, il est malheureusement saboté de l’intérieur par des membres – principalement liés à Ecolo – qui ne comprennent pas que la politique de papa n’est plus acceptable, ou qui sont prêts à privilégier leur carrière personnelle aux dépens du mouvement, et ce, alors même que le message avait été annoncé clairement : le mouvement devait être un mouvement citoyen. L’on peut rêver qu’avec la maturité, Vert Ardent deviendra un réel mouvement citoyen, mais force est de constater qu’actuellement, il ne peut se développer de la sorte et devenir ce à quoi il aspire.

Les Pirates espèrent qu’avec cette décision, aussi cruelle et regrettable qu’elle puisse paraitre, ces personnes comprendront que leur égoïsme a un prix pour l’ensemble du mouvement, et que la responsabilité d’un échec est à mettre à leur compte.

[1] https://fr.pirateparty.be/les-pirates-de-liege-rejoignent-le-mouvement-eco-citoyen-liegeois/

[2] https://fr.pirateparty.be/texte-de-base/

Transparence & éthique :

  • Publier l’ensemble des rapports des réunions ayant eu lieu depuis juin 2017 (incluant les pièces jointes, excluant les passages touchant à la vie privée, à la stratégie de communication et à la stratégie de négociation politique) et s’engager formellement à publier les rapports des prochaines réunions de Vert Ardent dans des délais raisonnables ;
  • Réserver les 10 premières places sur la liste à des personnes qui s’engagent par écrit, clairement et sans ambiguité, à s’investir pleinement dans leur mandat local et ne brigueront pas de mandat aux niveaux régional, fédéral ou européen ;
  • Appliquer une communication extérieure sans langue de bois, honnête, dans les bons comme dans les mauvais moments. La sincérité fait partie d’une manière rénovée de faire la politique qui est plus proche des citoyen·ne·s ;

Place faites aux citoyen·ne·s :

  • Publier l’agenda complet des réunions de tous les cercles sous une forme et dans des délais qui permettent aux citoyen·ne·s de connaître cet agenda et de prendre leurs dispositions pour participer aux réunions ;
  • Faire un compte-rendu des actions qui ont été entreprises par le Cercle Mosaíque et tirer les conclusions de l’échec du recrutement de citoyen·ne·s au sein de Vert Ardent. Publier ce compte-rendu ;
  • Sur la liste des 49 candidat·e·s ne peuvent se trouver que des personnes ayant démontré leur attachement aux valeurs de Vert Ardent, que ce soit par leur implication dans ce mouvement ou par leur action au sein de la société civile ;

Respect mutuel :

  • Traiter immédiatement les objections raisonnables formulées en AG, malgré la fatigue et l’envie de passer outre ;
  • Donner au Cercle d’animation un mandat lui permettant de recadrer , interrompre et, en cas de récidive, exclure de l’Assemblée générale toute personne qui, par son attitude ou ses propos, ne respecte pas les procédures qui sont mises en place pour aboutir à des discussions saines, équilibrées et respectueuses de la parole de chacun·e ;

Fonctionnement :

  • Les membres des cercles permanents s’engagent à faire passer leur rôle de membre de ces cercles avant d’éventuelles autres activités. Chacun·e s’engage par écrit à être présent·e à x réunions, à préparer les documents et les points concernant les responsabilités définies pour chacun·e au sein de son cercle ;

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*