Réseaux sociaux : Le Parti Pirate installe un éléphant sur internet

Ces derniers jours, le réseau social Mastodon s’est retrouvé sous le feu des projecteurs dans divers médias. La raison ? Une augmentation brusque du nombre de ses utilisateurs. Quel est cet objet étrange et qu’a-t-il à voir avec le Parti Pirate ?

Fils de publication sur Mastodon

Fils de publication sur Mastodon [Source]

Tout d’abord, Mastodon est un réseau social fortement inspiré de Twitter. Les usagers de cette dernière plateforme (et en particulier les utilisateurs de Tweetdeck) s’y retrouveront donc très facilement.
Quelques différences entre les deux réseaux : les messages peuvent contenir 500 caractères au lieu de 140 ; un fil de publications chronologique, un fil de publications local (notre/votre instance); et un fil global (fédération).

La différence la plus remarquable se situe ailleurs : Mastodon est un logiciel libre et open-source. Cela signifie que chacun peut, s’il en a les compétences et l’envie, installer une instance de Mastodon sur son propre site. L’intérêt d’une telle pratique serait bien limité s’il ne s’agissait que de cela – à quoi bon en effet créer des multitudes de mini-réseaux sociaux chacun dans leur coin ? – mais l’avantage est ici : tous ces réseaux (des instances, dans le langage de Mastodon) communiquent entre eux et leurs utilisateurs peuvent interagir, comme s’ils se trouvaient sur la même instance. Difficile d’imaginer un utilisateur de Facebook interagissant avec un utilisateur de Twitter…1

Un fonctionnement décentralisé permet à des communautés, des groupes, des entreprises ou des associations de mettre en place leur propre instance et d’y appliquer leurs propres règles2. On voit par exemple des instances :

Structure d'un réseau

Structure d’un réseau [Source]

Quel est donc le rapport avec le Parti Pirate de Belgique ?

Nous sommes très critiques par rapport à la collecte des données des internautes et leur exploitation. Les réseaux sociaux « traditionnels » font partie de ce problème, et constituent un danger pour les valeurs démocratiques et humanistes de nos sociétés. C’est un de nos chevaux de bataille au sein du Parti Pirate

Nous connaissons aussi Internet. Nous comprenons l’énorme plus-value que nous apporte un réseau ouvert, horizontal, décentralisé. Nous nous battons pour préserver et améliorer cet outil.

Par ailleurs, nous soutenons l’ouverture et le partage de la culture, et les logiciels libres, ce qu’est Mastodon.

Comme détaillé dans notre Texte de Base3, les Pirates défendent et mettent en avant des alternatives constructives. Dès lors, nous avons choisi d’apporter notre modeste pierre à cette alternative qu’est Mastodon en créant notre propre instance. Mettre en place ce service, de même que notre pad, donne envie de participer à des initiatives telles que le collectif des CHATONS.

N’hésitez pas à explorer les alternatives possibles et rejoignez nous sur notre propre instance Mastodon ou une autre !

Par cette action, nous souhaitons démontrer que le Parti Pirate, au-delà d’être un parti politique, met également en pratique ses propres valeurs au quotidien.

(1) alors que, pour les emails, il nous semblerait absurde d’imaginer que des services différents (par ex. Gmail et Hotmail) ne puissent communiquer entre eux.
(2) des articles présentant Mastodon plus en détail sont disponibles, par exemple celui d’Aldarone
(3) Texte de base du Parti Pirate de Belgique

Share