Message pour les pirates grecs

Il y a quelque temps, les pirates grecs nous demandaient d’envoyer un message pour leur convention.  On l’a fait avec plaisir.  N’oubliez pas d’activer les sous-titres dans la vidéo en-dessous.

 

 

 

 

Arrrr pirates,

Tout d’abord: Nous sommes reconnaissants du fait que le parti pirate grec nous a approchés, et, nous imaginons, d’autres pirates aussi, pour nous demander un court message qui sera diffusé pendant votre convention.
Nous sommes reconnaissants parce cela montre que notre groupe peut travailler au-delà des frontières. Uni, Que nous partageons la même terre et respirons le même esprit. Un esprit de changement.
Nous sommes reconnaissants que nos messages communs s’étend de l’Islande dans le Nord, jusqu’en Grèce dans le Sud. De la Grande-Bretagne de l’Ouest au-delà de la région Sakhaline de Russie à l’Est. Les pirates sont un mouvement mondial. Nous sommes un mouvement mondial.
Comme les belges ont l’honneur douteux de tenir le Siège Européen, nous nous sommes sentis particulièrement obliger de réagir à votre appel.
Et bien que nous ne sommes pas responsable, nous nous excusons pour la manière dont ce Siège a traité et continue à traiter votre magnifique et important pays et ses citoyens comme si le peuple lui-même était à blâmer pour l’étrange, peut-être terrible situation dans laquelle nous nous trouvons.
Les pirates belges sont autant que vous contre ce qu’il se passe dans votre pays. Et bien que nous ne vivons pas là et ne sentons pas les contraintes que le mouvement capitaliste nous a amenés comme c’est votre cas, soyez assuré que des processus semblables sont mis en œuvre ici. Comme si c’était un réconfort à quiconque.
Nous sentons aussi comment la société, dans notre cas belge, est écrasée, et coincée, entre le rocher de l’économie ans la place difficile de l’austérité. Ici aussi le nombre de pauvres augmentent. Des maladies à long-terme sont en augmentation. Les salaires sont réduits. Les contrats sont créés sans un engagement de l’entreprise au bien-être du nouveau engagé.
Comme vous, nous sentons les résultats des conflits internationaux et nous luttons pour faire face. Nous avons eu des attaques sur notre sol, pourtant nous continuons de bombarder. Nous avons un afflux de réfugiés, pourtant nous décidons de continuer la déstabilisation. A l’heure de la globalisation, nous partageons nos problèmes – alors il semble…
On dirait une évolution sans fin. Mais cela en est-ce une ?
Les pirates partagent un bon cœur que nous devrions avoir et chérir. Nous ramènerons l’empathie dans la politique. Nous favoriserons le dialogue, le discours sur des positions et la discussion pour faire avancer nos points. Points qui, pour beaucoup, sont pertinents et nécessaires plus que d’autre paquet d’aide à l’économie, une autre injection de capital. Tous les deux sont bons pour le marché, pendant que les citoyens sont à peine regardés.
C’est pourquoi en Belgique une des valeurs fondamentales, visible sur notre site internet pirateparty.be, est notre soutien au Revenu de Base. Sans discrimination de qui vous êtes et de où vous venez. Le revenu de base suffisant pour prendre en charges les besoins essentiels, lesquels, selon l’article 25 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, exactement est : un droit et non un mal. Dans un sens, nous cherchons seulement à mettre en œuvre ce que nos politiciens ont signés.
Mais il y a plus que le Revenu de Base. Il y a aussi the besoin de vie privée, de transparence et de réorientation vers le local au lieu d’une économie globale et d’un esprit d’entreprise.
Pour mettre ceci en œuvre, nous devrions aller de l’élection de représentants pour l’économie vers le choix de représentants pour le peuple.
En tant que grecs, vous comprenez mieux ce que Démocratie veut dire que nous, puisque les origines du monde lui-même a ses racines là-bas.
Les pirates se soutiennent les uns les autres. Nous ne sommes pas un mouvement local, mais un mouvement mondial.

Share