Les Pirates célèbrent l’anniversaire de leur instance Mastodon

Ce 9 avril, l’instance Mastodon du Parti Pirate célèbre son premier anniversaire ! Le temps est venu pour nous d’évaluer ce réseau social libre et décentralisé, alors que les scandales se succèdent chez Facebook.

Qu’est-ce que Mastodon ?

Mastodon est un réseau social de micro-blogging, similaire dans son apparence à Twitter. Cela signifie que vous avez un compte avec lequel vous pouvez poster de courts messages, des personnes peuvent vous suivre et vous pouvez les suivre également. Le nombre de caractères est limité à 500.

Il y a plus d’une timeline (votre timeline personnelle, une timeline locale et une timeline globale)

Mastodon dispose de plusieurs timelines. Il y a votre propre timeline dans laquelle vous pouvez voir les messages des personnes que vous suivez, une timeline locale qui vous montre tous les messages des gens de votre instance et la timeline globale aussi appellée timeline fédérée. La timeline fédérée consiste en l’ensemble des messages publics qui sont connus de votre instance. Cela inclut les messages des personnes de votre propre instance, et des personnes hors de votre instance que vous ou un·e autre membre de votre instance suit. De plus, il est possible de rajouter des timelines additionnelles pour suivre un #hashtag spécifique.

Mastodon est décentralisé et open-source, organisé autour d’« instances » (un nœud) qui se fédèrent dans un énorme réseau dans lequel les membres de chaque instance peuvent communiquer entre eux.

La grosse différence avec les réseaux sociaux traditionnels est son aspect fédéré.

L’exemple le plus connu d’un réseau fédéré est probablement l’email. Peut-être avez-vous rejoint Hotmail aux débuts d’Internet, mais vous trouvez que désormais, ProtonMail est plus adapté à vos besoins. Dans le cas de l’email, vous pouvez simplement en changer. Bien sûr, vous devrez informer tout le monde de votre changement d’adresse, mais vous ne perdrez pas contact avec les autres personnes. Si l’email n’était pas fédéré, cela voudrait dire que vous ne pourriez parler qu’aux personnes avec des adresses Hotmail à partir d’un compte Hotmail. Cela semble insensé pour les emails, et pourtant, pour les réseaux sociaux, cela semble être la norme.

Mastodon est un réseau social décentralisé

Mastodon étant fédéré, cela signifie que le réseau social n’appartient pas à une grosse entreprise telle que Twitter ou Facebook. En fait, il est composé de nombreuses associations, communautés et individus qui ont chacun leur propre nœud du réseau (c’est-à-dire une instance). Vous pouvez choisir de rejoindre n’importe quelle instance parmi les 2.000 déjà existantes. Plus tard, si vous voulez en changer, vous pouvez !

Mastodon est aussi un logiciel libre. Cela signifie que tout le monde peut utiliser, partager, étudier et améliorer le logiciel. Cela garantit que les projets des développeurs puissent communiquer avec Mastodon et la fédération. De tels projets existent déjà, comme GNU-Social, Plemora, et de nombreux autres. Le gros avantage est que si le logiciel ne fait pas ce que vous en attendez, vous pouvez en utiliser un autre qui correspond mieux à vos besoins. Ce raisonnement s’applique aussi si vous ne vous sentez pas à l’aise sur l’instance que vous avez choisie : il y a probablement quelqu’un qui a eu la même impression et qui a décidé de créer sa propre instance, que vous pouvez rejoindre sans craindre de perdre contact avec tous vos ami·es.

Enfin, avec les bonnes compétences, du temps et de l’énergie, il est aussi possible pour vous, votre association, votre club, vos amis… de créer votre propre instance. Nous avons collecté de la documentation sur notre wiki pour vous aider à l’installation d’une instance Mastodon.

Tout ceci, nous l’avons expliqué l’an passé, quand le Parti Pirate de Belgique avait créé sa propre instance.

Une alternative aux GAFAM

Les récents scandales autour de Facebook et Cambridge Analytica ont démontré que placer ses données personnelles entre les mains des GAFAMs était extrêmement dangereux. Pour rappel, la société Cambridge Analytica a récupéré les données personnelles de 87 millions d’utilisateurs dans le but d’influencer les élections américaines de 2016 en faveur de Donald Trump. Tout laisse penser que ceci n’est que le sommet de l’iceberg et ce genre de pratique est un business model très utilisé.

La manipulation des élections n’est qu’un des dangers de l’exploitation de nos données. Comme l’ont démontré les révélations d’Edward Snowden, la surveillance de masse est une réalité et notre droit fondamental à la vie privée est mis en danger, que ce soit la nôtre ou celle de nos proches également.

Deux documentaires parlent de cette problématique : Citizenfour et Nothing to hide

Il est donc primordial de reprendre le contrôle sur ses données. Des initiatives comme Mastodon, ou de manière plus générale la campagne Dégooglisons internet de Framasoft vont dans ce sens, tout comme l’initiative des CHATONS.

Opter pour des services plus respectueux de nos droits permet également de faire pression à la fois sur les entreprises qui nous exploitent pour qu’ils abandonnent ces pratiques, et sur les responsables politiques dont les propositions devront tenir compte de cette prise de conscience collective de nos droits.

Le bilan d’une année de mastodon.pirateparty.be

Au moment d’écrire cet article, il y avait exactement 381 personnes inscrites sur notre instance. Votre première impression pourrait être : « Quel faible nombre ! », si vous comparez aux milliards de Facebook. Mais vous passeriez à côté de l’essentiel : nous sommes une instance parmi 2.000 autres. Et notre objectif est de fournir un espace accueillant et engagé dans lequel des gens peuvent s’exprimer. Nous ne sommes pas des obsédés de la croissance.

Malheureusement, beaucoup de ces 381 personnes sont très peu actives, voire n’ont jamais rien posté. Nous ne savons pas exactement ce qui cause cette timidité. Peut-être devrions-nous être plus proactifs et les accueillir d’une façon plus spécifique pour faciliter leur intégration. Si vous êtes une de ces personnes, ou si vous envisagez de rejoindre notre instance, n’hésitez surtout pas à vous présenter à la communauté Mastodon !

Comme expliqué plus haut, les personnes inscrites sur notre propre instance peuvent communiquer avec des personnes inscrites sur d’autres instances. Cela nous a permis d’avoir une communication plus cordiale avec des activistes et des organisations parce que l’environnement incite ce comportement.

Aussi, même si nous expérimentons au fur et à mesure cet outil, nous pouvons fièrement dire que l’équipe d’admins derrière notre instance nous en a fourni une qui est à la fois très stable techniquement et à jour.

Le futur de Mastodon et de notre instance

Il est impossible pour nous de prédire le futur de Mastodon, néanmoins nous pouvons expliquer ce que nous souhaiterions pour le réseau :

  • Plus de personnes actives sur notre instance : pour ce faire, nous pensons organiser des Apéros Mastodon pour les membres de notre instance ;
  • Plus d’instances : imaginez à quel point il serait merveilleux que chaque association, chaque entreprise, chaque communauté, chaque quartier, chaque ville… développait sa propre instance ?
  • Une communauté plus diversifiée : cela nous ferait plaisir que des personnes au profil différent nous rejoignent. Pour le moment, Mastodon est surtout un melting-pot de geeks, d’activistes, de personnes LGBT et d’artistes.

L’outil qu’est Mastodon est encore très jeune, mais il va rapidement s’améliorer grâce aux contributions de chacun.

Par ailleurs, d’autres projets parallèles sont en train d’être développés pour être fédérés avec Mastodon. Récemment, nous avons pu voir l’émergence de Peertube (alternative à Youtube) pour l’hébergement de vidéos de manière fédérée, ainsi que des réseaux sociaux Pleroma et Aardwolf. Dans le futur, le serveur de musique Funkwhale devrait rejoindre à son tour la fédération. Nous pouvons sans crainte supposer qu’avec le temps, d’autres projets rejoindront la fédération. Et qui sait ? Peut-être qu’un jour nous aurons des alternatives similaires à tumblr, aux forums, à disqus, etc. La seule limite est notre imagination.

Invitation à rejoindre Mastodon… ou tout autre plateforme décentralisée

Nous vous invitons donc à rejoindre Mastodon. Nous recommandons que vous choisissiez une instance qui correspond à vos besoins et qui ne soit pas trop peuplée.

L’instance du Parti Pirate de Belgique convient parfaitement aux Pirates qui veulent un endroit paisible, stable avec des gens sympas, dans lequel iels peuvent parler de tout et de rien. C’est aussi l’endroit idéal pour entrer en contact avec des Pirates ou recevoir des nouvelles de notre parti. En utilisant notre instance, vous nous aidez à promouvoir et à soutenir le Parti Pirate.

Nous serions évidemment tout aussi enchanté·es de vous connaître même si vous décidiez de rejoindre une autre des 2.000 instances qui existent à travers le monde via joinmastodon.org.

2 thoughts on “Les Pirates célèbrent l’anniversaire de leur instance Mastodon

  • Peut-être il serait possible de communiquer le compte mastodon du PP autant que celui sur FB ou Twitter ?

    Je pense notamment en bas de page.

    • Bonsoir,

      Votre remarque est tout à fait pertinente. Malheureusement, le thème wordpress que nous utilisons ne nous permet pas d’ajouter des icônes personnalisées pour les réseaux sociaux. Par conséquent, seul un nombre très limité de réseaux sociaux sont disponibles (lesquels sont par ailleurs tous propriétaires).

      Nous allons essayer de réfléchir à une solution avec la refonte du site web prévue pour fin mai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*